Forum Officiel du Serveur Minecraft Français Elandora


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Connaissances et vieux amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Connaissances et vieux amis le Ven 24 Oct - 11:20

Navari

avatar
Araignée
Comme a son habitude, Navari rentrait moitié-ivre au fort en plein milieu de la nuit et tout en réveillant la garnison par ses chants paillards. Il passa difficilement la porte de sa chambre et s'affala sur la chaise de son bureau, riant et affichant un sourire niait. Lucassa entra alors dans la pièce et s’assit en face de Navari sans prononcer un mot. Il poussa un long soupir puis s'adressa au Seigneur:

- Tout les soirs c'est pareil, tu peux pas t'en empêcher. A cause de ton comportement, c'est moi qui doit gérer la ville tout seul. Reprend-toi nom d'un chien!

- Rah sa va! J'men sort plutôt bien et puis j'ai encore gagner au concours de buvette, tous des petites b...

- Tu me fatigue. Tu étais différent avant, tu étais bon mais maintenant t'es plus qu'un ivrogne égoïste. Tes anciens camarades ne te parlent plus et se sont éloignés de toi.

- Et toi? Pourquoi t'es encore la?

- Parce que j'ai été suffisamment stupide pour croire que tu allais changer, mais je pers patience.


Un silence lourd s'installa. Lucassa soupira une deuxième fois, puis se leva:

- Regarde les paquets sur ton lit, ce sont des cadeaux pour tes 50 ans. Faut croire que certaines personnes penses encore a toi.

Il s’éclipsa rapidement de la pièce, laissant Navari seul. Le seigneur se dirigea vers son lit. Une caisse en bois avec quelques paquets étaient dessus. Il en saisit un e l'ouvra; c'était une épée noire bleutée accompagné d'une lettre, écrite par une vieille connaissance, Mathino:

Salutation a vous Seigneur Navari,
Félicitation pour vos 50 années, furent-elles belles et admirables a l'image de la personne. Si vous n'avez pas eu de mes nouvelles ces dernières années c'est que j'ai quitté le pays pour l'aventure. Après mon grand voyage, je suis devenu maître-forgeron dans un petit village en compagnie d'une belle épouse et de deux enfants. Ma vie est pour ainsi dire satisfaisante mais mon seul regret est de ne pas avoir réussi à vous vaincre au combat et je suis conscient que je n'aurais plus cette occasion. C'est pourquoi j'ai décidé de vous envoyez mon épée Noctis pour des raisons d'on vous avez connaissances et surtout qu'elle ne me servira plus à grand chose maintenant. Faites en bon usage et je vous souhaite le plus grand bonheur.
Amicalement, Mathino.


Un sourire de satisfaction se dessinait sur le visage de Navari. Il mit l'épée de coter et saisit un autre paquet, celui-ci venant de Mamadou, le grand Prêtre de Banania. C'était une banane en or avec des inscriptions gravées ou l'on pouvait lire: "Bonheur","Fête" et "Joie".
Il l'a posa à coté de l'épée et trouva 2 lettres: L'une écrite par le Roy Eckwan Delvain et l'autre de l'empereur Gostcham. Surprit, Navari ouvra celle du Roy en premier:

A l'attention du Seigneur de Guerre Navari,
Moi, Eckwan deuxième du nom, vous salut et vous félicite pour vos 50 ans. Je vous remercie de votre loyauté et de vos services.
Cordialement, Sa majesté Eckwan II.


Navari resta incrédule a la lettre, ne savant pas si Eckwan pensait vraiment ce qu'il avait écrit. Il ouvrit ensuite la lettre de l'Empereur:

Cette lettre est adresser au Seigneur Navari du Royaume de Marodia,
Tout d'abord bravo d'avoir survécu jusqu’à 50 ans, l'espérance de vie laissant a désirer pour les personnages tel que vous.
Ensuite je tiens a dire que vous et moi nous nous ressemblons beaucoup sur certains points. J'espère que nous pourrons mettre de coté nos différents et envisager un futur plus collaboratif entre nos deux nations.
Sur ceux je vous souhaite une belle mort,
Empereur Gostcham.


Navari manqua de rire. Il saisit un paquet, le dernier, et enleva l'emballage. C'était une petite boite en bois, simple et sans motifs avec un petit papier ou il était inscrit "A mon vieux frère, Dragonir". Il ouvrit donc la boite et, sur un coussin rouge, il découvrit une amulette. C'était une écaille de dragon noire, attachée à un fil de cuivre de la même couleur. Le Seigneur ne savait pas comment il s'était procuré cette écaille, sachant qu'il avait tué lui même le dragon noir dans le plan de l'Ender. Un légère trace de magie animait l'amulette mais Navari n'y prêta pas attention et l'attacha autour de son cou. Il rangea l'épée et la banane dans un coffre et les lettres dans un tiroir puis il s'allongea doucement dans son lit et tomba dans un sommeil profond. Demain, il partira pour Celoutata.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum