Forum Officiel du Serveur Minecraft Français Elandora


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Magie et Ténèbres (Emeric/Navaaa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Navari

avatar
Araignée
Peu de nouvelles des territoires du nord parviennent au Royaume de Marodia depuis quelques temps. Aucune caravanes ne traversent la frontière et les rumeurs raconte que la ville est en ruine et sans vie. Des présages montrant l'arriver d'un hiver rude et la laine commençant a manquer, le seigneur Navari prit l'initiative de mener une expédition et reprendre contact pour un nouvel accord commercial de Etherna a Céloutata par voie maritime.

Pendant que les soldats préparaient les chevaux au fort, le seigneur contemplait sa ville depuis les remparts. La ville grouillait d'activité: Marchands, bagarres d'ivrognes, jeux d'argents, vols et trafics allaient de bon train. Navari était tout de même satisfait de son hameau, bâtie selon sa propre vision de la liberté et suffisamment éloigner du pouvoir royal pour faire se que bon lui semble. Sur sa droite, une petite église se dressait. Malgré que le seigneur soit hâté, il en était content car elle vénérait le culte de Banania. Cette "religion" n'était surtout qu'un prétexte pour faire la fête, s'amuser et s'exprimer avec les innombrables fêtes. Puis ce dernier s'en retourna a ses occupations. Il confia les reines de la ville a son vieil ami Lucassa avant de monter sur son cheval et partit avec son escorte en direction du nord.

Au deuxième jour du voyage, ils arrivèrent a la muraille séparant les deux territoires et remontant a la guerre entre Marodia et Rakatas, guerre plutôt inutile en voyant se que cela est devenu aujourd'hui pensa Navari. L'escorte passa donc l'affreuse muraille et s'engouffra dans la sombre foret.

La route était en piteuse état et quelques bâtiments en ruines complétaient le tableau. Les chevaux étaient tendus autant que les cavaliers. L'un d'eux s'adressa a Navari:


- Seigneur.... Et si l'on retournait a Nouvel-Ecensor? J'ai l'impression que chaque chose ici ne veux pas de nous et même les chevaux sont nerveux....

Navari le regarda d'abord d'un air incrédule, puis répondit en souriant:

- Ne t'inquiète pas, c'est juste ton imagination et si il y avait une quelconque créature hostile elle ne se risquerait même pas a nous approcher.

Le soldat fit un léger sourire mais ses doutes subsistaient encore. Le Seigneur lui aussi était inquiet, percevant chaque énergie magique aux alentours et se qu'il ressentait ne présageait rien de bon. La troupe arriva a l'entrée de la ville et ne fut pas la surprise de voir la grande porte réduite en miettes. Des gravas et des trous énormes se situaient aux abords de la route avec la peur montante du groupe devant ce spectacle.

- "Descendez des chevaux! Préparez épées et arcs!" Criait Navari; "Nous allons explorer la ville et essayer de trouver ce qui s'est passé."

Au fur et a mesure que la troupe avançait dans les décombres, plusieurs forces magiques émanaient de la ville en ruines et semblaient se rapprocher.

- On s'arrête! Position défensive et préparez-vous a combattre!

Deux rangées de 5 hommes dessinant un cercle faisaient face a un ennemi invisible, pourtant ils étaient encerclés et vulnérables. Soudain, une créature avec une vitesse impressionnante chargea et traversa les 2 lignes de défenses avec 3 hommes avec elle. Quand elle se redressa, on voyait une masse de plus de deux mètres d'une apparence complètement étrangère a ce monde. Elle semblait faite de chair et de fer avec une énorme pince sur l'un de ses bras.
Elle allait surement réitérer son attaque lorsqu'une flèche l'atteint a l'oeil et la fit trébucher avec un rugissement de douleur et un soldat l'acheva en lui tranchant aussi-tôt la tête. Hélas, d'autres de ces choses passèrent a l'attaque et décimèrent la moitié des hommes en peu de temps et peu a peu, Navari sentait que personne ,hormis lui, ne s'en sortirait vivant.

Voir le profil de l'utilisateur

Emeric0307

avatar
Modérateur
Modérateur
Pendant que Quartza était partie pour vaincre la liche , Claw et Mazta préparèrent en secret une contre-attaque pour la reconquête de Céloutata afin de sécurisé la frontière sud . Ils s'engagèrent également dans plusieurs accords avec Rivéria ce qui permis une grande amélioration de l'économie nationale .

Les mages s'entraînaient depuis quelques semaines déjà afin qu'ils maîtrisent rapidement l'art du combat a l'aide la magie . Les soldats quand à eux étaient près depuis le début a en découdre avec les créatures qui avaient détruit leur foyer ou celui de leurs parents .
Cependant , alors que l'armée  ce préparée à marcher sur la ville , les deux dirigeants se retrouvèrent dans la tour principale car ils avaient ressentis une étrange force magique dans les environs de Céloutata .

-Pouvons-nous être sûr que ce dont on parle est vraiment un maudit ?

-Bien sûr que oui . Aucune créature dans ce monde hormis des seigneurs liches extrêmement puissants ne peuvent atteindre un tel niveau de corruption par les Ténèbres , et aucun d'entre-eux ne c'est aventuré dans la terre des hommes depuis des siècles .

-Hum … envoyons une patrouille contourner Céloutata afin de nous assurer qu'il ne s'agisse pas tout simplement d'un reste de la faille ouverte dans la ville avant sa destruction .

-Bonne idée je vais de suite donner les ordres , je t'attend au point de rassemblement .

Claw alla ordonné a une dizaine d'homme de contourner Céloutata afin de s'assurer de la présence des Ténèbres ou d'une autre forme de magie très puissante .

Les hommes partirent de suite traversant la plaine et la forêt très rapidement pour arriver sans encombre au niveau de la ville cependant des bruit de combats les avertirent que des gens étaient rentrés dans la ville et étaient tombés dans une embouscade des créatures qui avaient détruit Céloutata . Le chef de la patrouille envoya deux des hommes avertir Claw et Mazta pendant que les huit restant s'approchèrent discrètement du son des combats mais furent tuer alors qu'ils étaient proche du but , deux créatures surgirent de l'ombre et tuèrent les huit soldats en quelques secondes Claw se mit immédiatement en route avec une trentaine de soldats et de mages .

Lorsqu'ils arrivèrent , ils découvrirent que les hommes de la patrouille avaient été tuer avant d'atteindre les personnes en danger . Les soldats virent alors le petit groupe commandé par le Seigneur Navari entrain de tenter de résisté aux créatures . S'en suivit un assaut sur le flanc des créatures , le reste des forces du Seigneur Navari ainsi que lui-même furent sortis de la ville mais les mages et soldats qui étaient restés en arrière pour couvrir la retraite furent tués .

De retour a Volchénia , Le Seigneur Navari et ses hommes furent conduis dans une maison et on leur amena un médecin et de la nourriture afin de se remettre du combat .

-Ils sont hors de danger mais maintenant il nous faut savoir pourquoi ils se trouvaient a Céloutata .

-Je suis d'accord mais laissons-les se reposer , nous les verrons demain .

-Comme tu voudra . En tous cas je veux parler à ce "Seigneur Navari" rapidement .

Le lendemain alors que l'attaque pour reprendre la ville avait été annulée , Navari fut amené devant les Volchébnik afin qu'il s'explique sur  le motif de sa présence a Céloutata .

Voir le profil de l'utilisateur

Navari

avatar
Araignée
La pièce était plutôt grande, éclairée par une dizaine de torches et ornée de bannières en plusieurs coloris. Navari était debout au centre avec une tenue plutôt abîmée, les cheveux en bataille et un air fatigué. Il regardait un peu partout autour de lui sans se soucier des 3 personnes devant lui, assises derrière un grand bureau en arc de cercle. Une seule porte et 2 ou 3 fenêtres complétaient la scène. L'un des deux hommes assit s'adressa alors a Navari:

- Bonjour Seigneur Navari. Je suis Mazta, l'un des 3 Volchébnik avec les Mages Claw et Quartza. Nous seront brefs; Que veniez-vous faire a Céloutata vous et vos hommes? Soyez précis.

Navari ne comprit que quelques secondes plus tard que l'on s'adressait a lui. Il se reprit donc et répondit:

- Ce que je fichais a Céloutata? Ho, juste une petite balade pour faire un peu d'exercice a mes hommes. Il se mit a rire, puis il reprit: Non, plus sérieusement on avait besoin de laine pour l'hiver et qui de mieux pour nous fournir que ces fougueux bergers de Céloutata non? Du coup j'avais pensé mettre en place un accord commercial avec vous jusqu’à que ces "machins" viennent nous dire bonjour. Sinon sympas votre déco, mais sa manque un peu de jaune vous ne trouvez pas?

Un sourire apparut sur le visage de Mazta, visiblement amusé par le personnage mais Quartza semblait presque énervé par cette imbécile-heureux de Seigneur. Quant a Claw, il restait silencieux et sérieux, aucunes émotions sur le peu de visage que l'on voyait de lui a cause de sa capuche. Il se leva pourtant de sa chaise pour répondre au Seigneur.



Dernière édition par Navari le Sam 13 Sep - 16:34, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Emeric0307

avatar
Modérateur
Modérateur
Navari venait de s'adresser à Mazta , Quartza réagit presque immédiatement à ses propos qui était selon elle une insulte à la confrérie . Il faur dire que pour une raison inconnue elle a un mépris total pour les Marodiens .

-Toujours cette arrogance de la part des Marodiens . Is osent venir pour ....

-Silence Quartza .  La Navaria n'a jamais été hostile envers nous .

-De toute façon ,  nous n'avons pas de surplus de laine assez conséquent pour fournir autant de gens . De plus , nous n'avons aucun intérêt a négocier avec les Marodiens .

-Parfaitement , et qui plus est , les terres au nord de votre capital ont toujours été méprisées .

-Stop ! Il vaudrait mieux que nous en parlions en privé . Seigneur Navari , je vais vous fournir de la laine de mes stocks personnels .

Le seigneur Navari fût ramener dans la maison  où il loge pour es quelques jours qu'ils passera à  Volchénia . Des gardes chargèrent de la laine du stock de Mazta sur des chariots tandis que es Volchébniks discutaient encore .

-C'est forcément lui le maudit .

-Oui , nous avons tous sentis les Ténèbres en lui .

-Nous devons le tuer selon les anciens rituels . Les Ténèbres en lui sont trop puissant pour une élimination classique .

-Parfaitement .  

-Caw , Mazta amenez-le au cercle rituel pendant que je cherche l'incantation .

Claw et Mazta allèrent chercher le seigneur Navari accompagner de gardes . Après une conversation rapide , une partie du reste des hommes de Navari escortée par des soldats de la confrérie partirent avec le stock de laine . Le reste de la troupe suivit les mages et leurs soldats jusqu'au cercle rituel . Ils passèrent par une forêt sombre et très dense pour enfin arriver jusqu'à une clairière où se trouvaient des ruines très anciennes où seul un cercle duquel ressortait une forte intensité magique était encore en bon état . Les hommes qui étaient partis avec un peu de laine furent tués par l'escorte . Alors que Quartza arrivait au cercle , Navari sembla commencer à comprendre ce qui se préparait .

Voir le profil de l'utilisateur

Navari

avatar
Araignée
Navari était au milieu du cercle rituel avec ses hommes, entouré par les ruine. Les 3 mages et leurs hommes s'étaient écartés discrètement et étaient maintenant a une dizaine de mètres jusqu’à que Navari se retourne:

- Je peux savoir ce qui se passe? Mes hommes et moi sentons mauvais ou nous n'avons peut-être pas les mêmes valeurs? Dites-le si on pose un problème...

Les 3 mages se regardèrent. Mazta s'avança et prit la parole:

- Seigneur Navari, j'ai le regret de vous annoncer que vous êtes condamné a mort vous et vos hommes.

Navari fut d'abord très surprit, puis éclata de rire par la suite:

- Une bien bonne blague mage Mazta, je ne savais pas qu'une frimousse comme vous avait un grand sens de l'humour! Si vous voulez j'ai un grand nombres de calembours en sto....

- Il suffit! coupa Mazta; Je vous demanderais d'accepter votre sort homme des Ténèbres. Vous êtes une trop grande menace pour nous et ce monde. Vous devez mourir pour le bien de tous!

-Moi? Mourir? dit-il a voix basse; Dans ce cas, si on échangeait les rôles?

Navari fit un grand sourire carnassier avant de rire. Les 3 mages prirent peur lorsque la force sombre du Seigneur grandissait subitement. Claw lança alors le signal et d'une courte formule, les 3 mages activèrent le cercle rituel. Une étoile fermé dans un cercle avec une lueur bleu apparut sous Navari et ses hommes qui s’appétaient a charger les mages et leurs soldats. Pourtant ceux-ci après quelques secondes disparaissaient en poussière dans des cris de terreur, hormis Navari qui continuait de rire au nez des mages, le cercle ne lui faisant apparemment aucun effet. Quartza lança alors un sort décuplant la force magique des autres mages et ceux-ci améliorèrent le cercle de rituel. Cette fois, Navari s'était arrêter de rire et était genoux a terre, suffoquant, et il ne voyait alors qu'une seule solution. Il dégaina difficilement Sombre-Lame et d'un coup sec au sol, brisa le cercle magique. Il sentait le pouvoir noir couler dans ses veines, des voix étranges lui parlait dans des langues diverses et inconnues, il se sentait plus fort que jamais. Il se releva lentement laissant apparaître ses yeux rouges luisants, un sourire aux dents pointues, un teint plus pâle que la mort et une légère aura noir le recouvrant. Il prit alors une grande inspiration avant de s'adresser aux mages d'une voix a la fois grave et aigu:

- Alors.... Quant est-ce que l'on joue?

Et il se remit a rire tel un démon.

Voir le profil de l'utilisateur

Emeric0307

avatar
Modérateur
Modérateur
Alors que Navari riait tel un démon , les mages comprirent qu'il allaient devoir user d'une  ancienne invocation pour pouvoir affaiblir les Ténèbres dans Navari afin de le faire fuir car il est trop puissant pour le moment .
Ils mirent en place une défense avant que Navari ne puisse approcher , puis ils invoquèrent une créature ancestrale .  Elle faisait facilement 2 mètres 50 de haut était translucide et avait 3 griffes imposantes a la place des doigts .
D'abord , Navari fût surpris par l'apparition de a créature . Mais au bout de quelques minutes il commença a reprendre le dessus , faisant des mouvement d'un agilité bien supérieure a celle d'un humain normal . C'était donc la preuve que les Ténèbres étaient fortement implantés en lui . Après une dizaine de minutes de combat , les mages récupérant toujours de l'effort qu'avait constituer l'invocation de la créature , Navari reçu un coup dans le bras gauche . Et de la blessure s'échappa un peu de fumée noir ainsi que du sang noir , symbole des créatures des Ténèbres .
Navari sentit ses forces diminuer a mesure que le combat continuait . Il pensa donc qu'il valait mieux partir sinon il risquait de se faire battre a l'usure , la créature ne montrant aucun signe de faiblesse . Il poussa a créature puis fit une brèche dans la protection et s'enfuit vers Marodia .

-Lai...laissez-le partir . N-nous nous en occuperons plus tard .

-Ramenez-nous à la tour de Volchénia . Nous... Nous parlrons de tout ceci là-bas .

-B-bonne idée Claw , nous devons nous reposer .

Les gardes aidèrent les mages à rentrer à la tour pour se reposer . Ils décidèrent après un long débat de laisser tranquille les Ténèbres de Navari pour le moment ou du moins jusqu'à ce que les 2 mages restant optiennent leur forme d'apocalypse .

Voir le profil de l'utilisateur

Navari

avatar
Araignée
- Ville d'ivrognes! S'exclama Alven.

En effet, dans la nuit, on pouvait entendre des cris de poivreaux et des bagarres du haut des remparts du fort se trouvait Devaan et Alven. Le premier était accoudé au remparts, observant l'horizon l'air pensif. Il se retourna vers Alven et lui répondit avec amusement:

-Tu n'es juste pas habitué. La vie ici est bien plus différente qu'à Keiron mais je trouve qu'on a eu de la chance d'atterrir dans cette ville et que Navari nous aient recueillit.

- De la chance? Cette ville est un immense chaos et ne tiendrait pas une seconde sans un bon dirigent. Ce qui fait sa prospérité c'est le commerce et la contrebande de stupéfiants! Elle est gangréné par le crime et la corruption jusqu'à la moelle et tu penses qu'on a de la chance de vivre ici? Autant repartir a Keiron!

- Plutôt mourir que d'y retourner. Rappelle toi la-bas, la vie était morose, ennuyante et sans gouts. Ici tout le monde est libre, heureux et peut faire ce que bon lui semble. Ce que tu dis c'est le revers de la médaille pour la liberté d'agir et de penser, Navari le savait mais il a tenté et il a réussit. Rien que pour sa je le respecte et que je sais qu'on a de la chance.

Alven soupira, décidément peut convaincue par les arguments de son ami. Soudain Devaan se redressa brusquement, l'air inquiet. Il regardait un peut partout autour de lui, comme si il cherchait quelque chose. Alven se risqua a lui demander:

- Euh Devaan? Qu'est-ce qui te prends? Tu as vu quelque chose?

- Tu n'as pas senti? Dit-il en se retournant.

Son ami hocha la tête. Il regarda encore une fois a l'horizon avec la même expression.
"Cette énergie malsaine... Cela n'annonce rien de bon."  


------------------------------------------------------------------------

Navari avança a pas précipités avec la main sur sa blessure au bras gauche couvert de sang noir. Il ne savait pas vraiment ou il était et ni quel direction emprunter, perdu dans une foret enneigée. Alors il gravit rapidement une petite montagne. Au sommet vers le sud, il apercevait des lueurs au loin dans la nuit. C'était Nouvel-Ecensor, la capitale animée de Marodia. Pourtant Navari n'était pas heureux. La simple vue de la ville le repoussait, comme si elle ne voulait pas d'elle. Il tourna alors son regard sur son bras et retira sa main de sa blessure, plus rien. Il resta un moment figé mais un bruit le fit brusquement sortir son épée pour la pointer sur l'intrut. C'était une créature  a corps noir et une aura sombre sans visages a forme d'homme, une créature que Navari connaissait bien: Une Ténèbre. Celle-ci s'approcha lentement du Seigneur jusqu'au niveau de l'épée brandit. Navari paraissait a la fois surprit et inquiet, son pouvoir sombre s'était estompé mais son sang bouillait a la présence de la Ténèbre. Celle-ci prit la parole:

- On dirait que tu as fait un pas de plus vers nous, Elu. Le temps est peut-être venu pour toi de nous servir pour de bon.

- Je crois qu'on en avait déjà discuté, je ne marcherais pas avec vous. Je peux vivre correctement avec ma nature sans avoir besoins de me battre pour qui que se soit.

- On dirait que tu n'as pas comprit, tu n'as pas le choix Elu. Tu as hérité de notre cadeau, tu dois en retour nous servir car tu ne supportes même plus la présence des étoiles. Si tu veux un jour être accepté dans ce monde, tu dois l'obliger a t'accepter. La lumière des étoiles domine le jour et nous régnons la nuit mais cela ne nous suffit plus, il faut que le monde soit plongé entièrement dans les Ténèbres et que les humains deviennent ombres. Tu sera celui qui combattra pour nous et tu...

- Sa suffit!! Je n'ai jamais voulu de votre "cadeau"! Trouvez quelqu'un d'autre mais laissez moi en paix! Je préfère mourir plutôt que de servir vos sombres dessins.

- Mourir? Oui tu mourras surement un jour, mais cela sera sous notre volonté.

La Ténèbre chargea alors Navari sans qu'il puisse faire un mouvement et elle lui agrippa de ses deux main le crâne du seigneur. Ce dernier fut prit d'une intense douleur et cria au supplice. Quand la Ténèbre eu finit, Navari se releva. Il n'avait plus rien d'humain, juste une ombre en apparence dénuée de vie. Le visage creusé, le teint blanc, les yeux rouges et des veines apparentes et noires. Sa peau était écailleuse, ses ongles étaient des griffes, ses dents ceux d'un requin. La Ténèbre semblait satisfaite et tourna son regard vers Nouvel-Ecensor avant de s'adresser a Navari:

- Nous allons commercer par cette ville. Elle abrite le plus puissant guerrier des étoiles et est le bastion de leur culte. Si nous réussissons ici, le reste tombera et ce monde sera le notre.  

- Il en sera ainsi maitre.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum