Forum Officiel du Serveur Minecraft Français Elandora


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le départ, une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Le départ, une nouvelle vie le Sam 24 Aoû - 21:45

Navari

avatar
Araignée
Navari était dans son bureau, seul, assit sur une chaise avec une table remplit de document devant lui. Il regardait fixement devant lui, son visage ne laissant paraître aucune émotion. Beaucoup de choses se bousculaient dans sa tête. Il se demandait comment il en était arrivé la, comment d'un simple homme avec une vie tranquille il est devenu un noble important d'une ville qu'il aimé comme lui aussi l'a aimée? Pourtant aujourd'hui, il allait la quitter car cette vie, il l'a renier. Il s'était mit a la détester de sa monotonie mortel, du temps gâcher a cette ville ingrate qui le détestait de plus en plus en redevance de son aide? Navari se souvint des paroles de son père, quelques mois avant qu'il ne meure: " Ecensor a changer, elle n'est plus la même qu'avant a présent"
Peut-être était-ce la même chose maintenant? Peut-être que Nouvel- Ecensor rejetait la part d'ombre de Navari comme avec son père? Une ville de lumière ne pouvait accueillir une ombre en elle.
Garagnel entra doucement dans la pièce et retira Navari de ses pensées. Il s’approcha d'un pas hésitant, et s'adressa a Navari:


- Maître? Il faut partir, tout est prêt.

Si cette événement n'avait jamais eu lieu, la personne qui serait entrer pour les paperasses habituelles aurait été Lucassa, ou bien Shor. Mais les 2 hommes ainsi que beaucoup de monde avait quitté la guilde en raison du départ et du futur incertain de la guilde. Navari se leva, et accompagna Gara a la porte et, avant de la refermer derrière lui, se retourna pour voir une dernière fois l'endroit.

Dehors, la rue était encombrer d'une file de chevaux et de mules avec une foule de populace. Navari regarda autour de lui. Tout les yeux étaient rivés sur lui et s'en s'y préoccuper, monta sur un cheval et fit signe a la troupe de cavalier d'avancer. Le convoi traversa lentement la rue menant a la porte du dragon. Situé sur les cotés, plus de la moitié de la population de Nouvel Ecensor regardait la scène. Certains avaient le visage stupéfait, d'autre ne comprenait pas vraiment ce qui se passait réellement. Passer la porte du dragon, un cavalier mercenaire s'approcha de Navari:

- Maître, je suis perplexe sur ce que va devenir la guilde. Comment allons-nous nous en sortir?

Navari regarda fixement le mercenaire, terrifier par son regard devenu noir comme la nuit. Navari détourna son regard derrière lui, dit finit par répondre d'un ton sec:

- Je n'en sais rien, absolument rien. Le futur nous le dira.

Avant de disparaître dans la foret proche, Navari crut apercevoir ses anciens compagnons: Shor, Hijrul, Vada, Tyron, Lucassa et tant d'autre dans la foule. Une dernière question lui trottait dans la tête:
Le Roi Eckwan l'avait-il vu partir? Il ne pouvait pas le savoir. La présence de son épée, Sombre-Lame, prit une immense amplitude a son départ.

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Le départ, une nouvelle vie le Mar 27 Aoû - 21:26

Navari

avatar
Araignée
Quelques mois plus tard:

Une petite troupe marchande, en direction de Nouvel, passait par une foret enneigée avec un grand nombres de marchandises de valeur. La troupe avançais lentement sous une légère tombée de neige, dans un grand silence. Puis un léger sifflement retentit et, en un éclair, plusieurs hommes sortirent des buissons. Ceux-ci agrippèrent les cavaliers pour les mètrent au sol et les assommer. Avant qu'un des marchand mit a terre ne se fasse frapper, il s'écria:

- Mais voyons, qui êtes vous?! Vous êtes fou?!

Un homme vêtu d'une légère armure de cuivre partiellement colorée en bleu s'avança:

- Nous sommes membres de la Guilde des Mercenaires et retient bien cela, car si la prochaine fois tu évitera de nous insulter.

Et sur ces mots, le marchand reçut un coup sur la tête et sombra dans l'inconscience. Les Mercenaires, après avoir détrousser l'or et la marchandise des marchands, repartirent en chantant en cœur leur hymne:

" C'est nous les Mercenaires,
Sans fois ni lois
Nous pillons, détroussons, assassinons, saccageons,
Pour notre propre compte
Guider par le son de l'or,
Des femmes et des boissons
Travaillant au plus offrant,
Pour les richesses et l'argent!"


Tel était la vie d'un Mercenaire. Navari , le chef de la guilde, quand a lui n'était pas mécontent du nouveau visage des Mercenaires et aussi au sien. En effet, malgré sa quarantaine, il avait l'air de rajeunir de plus en plus, comme de plus en plus il se rapprochait de son coté sombre. Avant, Navari se contentait de rester dans un bureau remplit de paperasses ou il croupissait et se ratatinait. Mais aujourd'hui, il était au sommet de sa forme et de ses capacités, se déplaçant lui-même sur le terrain sans oublier de gérer les contrats et services, qui affluaient de tout les pays voisins, venant de riches nobles et de paysans malicieux. Avec ce nouveau départ, Navari prévoyait un avenir radieux pour lui et sa guilde, mais sa décadence réjouissait aussi les ombres qui l'observait secrètement et ou il faudrait bientôt agir pour eux grâce a leur instrument.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum