Forum Officiel du Serveur Minecraft Français Elandora


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'Exil d'un Révolutionnaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 L'Exil d'un Révolutionnaire le Sam 6 Juil - 21:15

Toron

avatar
Admin
Le Peuple avait parlé.
La décision avait mis une réelle claque à Lirel Toron.
Destitué ! Alors même que nul ne se plaignait de son sort ni du gouvernement et que personne ne semblait avoir à en redire sur les lois lorsque l'Assemblée se réunissait.
Incompréhensible. Il savait qui avait présenté cette motion lors de la dernière réunion, Claw Sikorski un homme en lequel il avait jusqu'ici confiance, auquel il avait donné la nationalité marodienne de bon cœur lorsqu'il était apparut comme un cheveu sur la soupe après la chute de l'Empire Rakatas et se présentait comme un marchand venant d'un pays lointain. Un homme auquel il était allé jusqu'à confier une entreprise étatique. Un homme en lequel il avait placé sa confiance et beaucoup d'espoir. Un homme ambitieux à posteriori.
Peuh ! Un traître !
Mais le pire fut le moment du vote, il avait été confiant, même s'il avait été ébranlé par cette première trahison d'un homme qui avait été plutôt proche de lui, du moins dans son engagement politique, lorsque les mains se levèrent majorité pour soutenir et approuver la proposition, il avait faillit s'étrangler. Comment était-ce possible ?
Était-il devenu aveugle ?
Un tel mécontentement, s'il existait, pouvait être vu des semaines, voire des mois à l'avance !
Claw avait-il soudoyé le peuple entier ? Avait-il mis au point un stratagème ou un vaste complot visant à le discréditer ? Il ne le saurait jamais. Mais c'est avec un poids sur le cœur qu'il remit sa démission avant même la fin du vote. Il décida à cet instant précis de quitter Nouvel Ecensor, par chance il restait Sharagon, peut-être la ville pouvait-elle se déclarer indépendante, peut-être avait-il encore une chance d'échapper à ces comploteurs. Il décida de faire transférer rapidement réserve d'or et bien vers la petite ville, ses gens qui restaient à Nouvel Ecensor partirent rapidement, le manoir vidé, Risa était déjà partie, pour se marier semblait-il à un Empereur sans gloire d'une petite île sans reconnaissance, en effet cet Empereur n'était autre que Gostcham, ancien commandant des armées Rakatas, ayant trahi sa responsabilité de Maire il était parti fonder un revivalisme de l'Empire Rakatas sans aucun doute, il avait été à deux doigts de la renier publiquement lorsqu'elle était partie, il avait préoccupation plus importante désormais. Le Manoir était vide lorsqu'ils partirent, Jérémy partit avec eux, il irait où son frère irait. Mais Toron devait rendre une dernière visite au Général des armées marodiennes avant de partir, le manoir ne pouvait restait dans l'abandon le plus total, le château Delvain surplombait le domaine familiale, peut-être pourrait-il veiller à son intégrité...

Il faisait presque nuit lorsque l'ancien Président se présenta aux portes du château, il demanda qu'on le conduise à Eckwan Delvain.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

2 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Sam 6 Juil - 21:40

Eckwan


Ancien Admin
Lorsque le messager avait apporté la nouvelle à Eckwan, le Général avait commencé à rire, pensant à une plaisanterie. Puis, quand le jeune garçon qui se tenait devant lui ne sourit pas Eckwan sut alors que ce n'était pas une plaisanterie.

Lirel destitué, c'était difficile à croire. Lirel l'avait détrôné, avec un soutien massif de la part des Marodians, puis était revenu à la présidence après sa propre démission. Les Marodians l'avaient jusque là toujours soutenu, priant pour qu'il revienne quand il partait. Et les voilà à voter une motion de censure à l'encontre du président.

La République courrait à sa perte. C'était indéniable.
Qui ces fous allaient-ils vouloir pour président ? S'ils comptaient sur lui pour prendre le poste et les rênes de la République, ils pouvaient toujours espérer. Ils l'ont lâchés une fois, puis une deuxième, n'ont eu aucune gratitude à son égard après les guerres contre l'Empire Rakatas.

<< Et bien qu'ils se débrouillent à présent ! Ils se sont enterrés vivants eux-mêmes, qu'ils ne comptent pas sur moi pour les sortir de là ! >>


Eckwan était dans le Grand Temple quand un garde en armure noire, au cimier à tête de loup, vint à son encontre. Lirel Toron était aux portes de la citadelle et demandait à voir le chef de la Maison Delvain.
Le jeune homme fronça un instant des sourcils puis partit vers les escaliers, il sortit du donjon, passa sous la grande statue, et se dirigea vers les portes. Il monta sur les murs, jeta un coup d'oeil de l'autre coté, et redescendit, ordonnant qu'on ouvre les portes.
Les gardes en armures noires ou blanches s'exécutèrent et bientôt Lirel Toron passa les portes et se retrouva face à face avec Eckwan Delvain.

Voir le profil de l'utilisateur

3 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Dim 7 Juil - 8:52

Toron

avatar
Admin
- Bonsoir Général. Je n'espérais pas que vous me recevriez. J'imagine que vous connaissez déjà la nouvelle : l'Assemblée m'a destituée. La République est un échec, et de surcroît elle court à sa perte, c'est Claw Sikorski qui a présenté cette motion à l'Assemblée, méfiez-vous de cet homme, son complot a fonctionné, il sera sans doute le prochain Président.

Lirel Toron se tenait droit devant le Général et le Roi déchu, guettant le moindre signe extérieur de ce qu'il pensait de tout ça.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

4 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Dim 7 Juil - 9:58

Eckwan


Ancien Admin
- Bonsoir Lirel. Vous êtes toujours le bienvenu en ma demeure, Eckwan fit une courte pause et reprit. Je connais la nouvelle. En effet, il semblerait que la République s'est enterrée elle même. J'avoue ne pas comprendre les Marodians sur leur choix. Je ne comprends pas non plus les agissements de Claw Sikorski. Vous lui aviez confié la direction d'une entreprise étatique, vous lui aviez accordé votre confiance, et en retour il vous fait destituer. Néanmoins, le peuple a parlé, il veut du changement semble-t-il. Mais ont-ils la moindre idée de quoi mettre à la place ? J'en doute fort.

<< Claw Sikorski... C'est donc lui ? Il n'aurait certainement pas agi de cette manière s'il n'avait pas eu certaines assurances. Qui est son bras droit ? >>

Eckwan relâcha vivement son froncement de sourcil, froncement si léger, imperceptible pour un inconnu, mais que quelqu'un avec qui il avait grandi saurait remarquer. Quelqu'un comme Lirel.

Voir le profil de l'utilisateur

5 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Dim 7 Juil - 14:05

Toron

avatar
Admin
- En effet, seul l'avenir nous dira ce qu'ils proposent à la République, je crains pour ma part que tout s'écroule. Lorsque mes gens ont quitté le manoir la rumeur courait que le Palais Présidentiel venait d'exploser... On me l'imputera sans aucun doute, preuves ou pas. De toute façon je quitte Marodia dès maintenant, je crains que la République n'ait été qu'une utopie. Je vais faire proclamer l'indépendance du Duché de Sharagon, je reprend les droits nobles hérités de mon père. Je crains que seul un pouvoir fort peut en ce moment maintenir un semblant de cohésion dans une nation. Mais je ne suis pas venu ici pour vous faire savoir cela, en quittant Marodia, je laisse le manoir sans surveillance, aucune, je voulais savoir si vous accepteriez de veiller dessus, afin que si des troubles ont vraiment lieu le manoir ait une chance de subsister.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

6 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Dim 7 Juil - 14:24

Eckwan


Ancien Admin
- J'accepte volontiers de veiller sur votre manoir, aucun républicain n'y touchera en toute impunité. Mes gens et moi-même veillerons dessus, vous pouvez y compter. Nous resterons ici, je pense reprendre ma couronne, proclamer l'indépendance de mes propriétés. Le Royaume de Marodia pourrait bien renaître. Nous verrons ce que l'avenir nous réserve. Mais je suppose déjà que les temps prochains seront troubles. Avez vous quelque chose à ajouter ?

Voir le profil de l'utilisateur

7 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Sam 13 Juil - 14:25

Toron

avatar
Admin
- Rien à ajouter, sinon bonne chance.
Adieu.


Le Président déchu s'écarta et rejoignit son cheval, il le montait à crû pour étonnant que cela paraisse, il repartit vers le manoir familial où il passerait une dernière soirée à faire monter sur la dizaine de navires de transports tous les biens de la famille avant de lever les voiles dans la nuit vers le Duché de Sharagon.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

8 Re: L'Exil d'un Révolutionnaire le Sam 13 Juil - 14:40

Eckwan


Ancien Admin
Alors que Lirel regagnait son cheval, Eckwan lança :

-Adieu, il ajouta plus faiblement. Mon ami.

Eckwan monta sur les remparts et regarda le Toringien s'en aller jusqu'à disparaître dans la descente de la montagne.
Le jeune homme retrouva Razal, il discuta avec lui longuement dans le Grand Temple, parlant de la situation actuelle et de que faire à l'avenir.

Au coeur de la nuit, pendant que la ville de Nouvel Ecensor était endormie, un groupe armé de la garde Delvain descendit de la montagne. Pénétrant dans la ville en silence malgré les lourdes armures. Les gardes allèrent directement vers le manoir des Toringiens et s'y installèrent.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum