Forum Officiel du Serveur Minecraft Français Elandora


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Retrouvaille Fraternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 16:55

Risabella


Villageois
Cher livre, je viens de te trouver, je suis contente. Tu flottais dans l’eau, juste à côté du bateau où je me glissais en douce. Avec ma fine silhouette chétive, je passais totalement inaperçu aux gardes, et grimpé à la coque ne fut pas chose facile. Quand j’ai vu ta couverture, je vue ébahie de voir que l’eau ne te dégradait pas. Tu étais étrange, en effet, mais peut-importe, ma plume me servirait finalement.
Toi et moi, nous montâmes à bord, en discrétion. Mère m’avait toujours dit que la vie était précieuse, et que je devais défendre la mienne. Je n’attendrais pas que des calamités la prenne après tant d’effort, déjà qu’elle avait pris toute ma famille, même mon propre frère ! Mon sac n’était que peu plein, mais la viande sécher et l’eau me suffirait surement à tenir 1 mois, je n’étais pas une grande morfale.
J’aperçu un tonneau vide, sous une pile d’autre, bien cacher, que je pu atteindre en rampant à même le bois. Le couvercle était juste à côté, c’était la cachette idéale, et tu étais mon compagnon de voyage. Pour ne pas oublier, je notais déjà quelque chose en toi, mon nom : Risa Toron ; mon ancienne ville : Ecensor ; le nom de mon frère : Lirel Toron, de ma mère : Risabella. Mon père ne me revenait pas tout de suite en mémoire, mais peut-être que je le retrouverais d’ici là. Les marins, que j’entends d’ici, dise qu’ils partiront à l’aube, venante. Je referme le couvercle, et je ferme les yeux, rêvant du passé, et de l’avenir peut-être.

Je ne compte plus les jours, je grandis à vue d’œil, mon tonneau me semble bien plus étroit qu’avant, et mes cheveux semble faire ma taille. J’ai eus de la chance, un marin m’avait découverte, mais avait promis de garder le secret, m’avouant avoir fait monter ses enfant à bord. Il m’apportait régulièrement de quoi manger et boire.
Jusqu’au jour où quelqu’un remarqua le petit trou dans les ressources du navire, et le clama haut et fort. On me trouva alors, le marin ne put rien pour moi, et on me fit voir la lumière, celle que je n’avais pas vu pendant près de…6 ans, m’avait-on dit. Pas étonnant que j’ai tant changé, mes vêtements ne m’allait plus du tout, heureusement que mon complice avait pensé à m’apporter une longue robe grossière, qui elle était parfaite pour ma nouvelle carrure de Dame. Le Capitaine, eut alors la bonne idée de ma remettre dans mon tonneau et…le balança par-dessus bord, le sans cœur !!

Le sommeil…..

Mes yeux s’ouvrir sur une petite embarcation de pêcheur. Un gentil homme m’avait repêché par hasard, à l’abord d’un côte qui m’était encore inconnu. Il me raconta ce qui s’était passé pendant mon sommeil, qui avait duré une semaine. Les navires étaient tous arrivé, apportant noble et argent sur cette nouvelle terre. Et moi, dans mon tonneau.
Chez ce charmant messieurs, je pu reprendre une vie, pour ainsi dire…normal. Mes cheveux étaient coiffé, je me lavais tous les jours, je pouvais faire ma toilette, je portais de magnifique robe faite à la main. Un jour, au marché de Nouvel Ecensor, un grand cortège passa dans les rues, mon œil fut attiré par ses hommes, bien habillé, surement des nobles qui avaient pu conserver leur titre. Parmi eux, bizarrement, les traits d’un m’était familier mais…. La clameur de la foule me réveilla instantanément. Je touchai l’épaule de mon voisin, demandant qui était cette homme, et il me répondit, presque outré.

« Mais voyons, mademoiselle !!! Vous ne connaissez pas Lirel Toron ?? »

Ce nom me fit un choc électrique. Lirel Toron ?? Mon frère ?? Ici !! Mais, mais il était mort !! Non non non, impossible !! Je ne pus alors m’empêcher de traverser la foule, à grande enjambé, sortant des rangs et me plaça devant le cortège de mon supposé frère décédé.
Des garde vinrent pour m’écarter, non sans violence, alors je commençais à crier.

« Lirel !! Ne me reconnais-tu pas ?? C’est Moi, Risa !! Ta sœur !! »

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:03

Toron

avatar
Admin
- Risa ? Lirel Toron murmura dans sa barbe pour lui même avant d'arrêter son cheval, les hommes de la garde, qui le suivaient, s'arrêtèrent aussitôt.

- Laissez-la ! Faîtes-la venir à moi.

Toron descendit de cheval, intrigué.
Sa sœur n'avait pas fait parti du voyage, elle n'avait pu quitter le Duché de feu leur mère à temps... Et pourtant...

Lirel fit écarter ses hommes et découvrit le visage de sa sœur, il y reconnaissait celui de leur mère.


- Je te vois, Risa.

Lirel Toron n'avait plus utilisé cette formule depuis qu'il avait quitté l'Ancien Monde mais elle lui vint instinctivement, signe de reconnaissance, celle-ci était usité au sein de la Maison Toron pour se saluer entre membres de la famille.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

3 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:15

Risabella


Villageois
Elle en avait les larmes aux yeux, tant le revoir en vie et en bonne santé la soulageait. Elle pensait avoir été la seule des Torons à en échapper

-Je te vois aussi, Lirel…mon frère… Tu m’as tant manqué, je t’ai cru mort….

Elle ne put d’ailleurs s’empêcher de la serrer dans ses bras, vérifiant qu’il était bien réel, matériel, en face d’elle, devenu si grand. Il était le portrait craché de leur père, mais…les yeux étaient ceux de leur mère.

-Comment tu t’en ai sortis ?? Tout était pourtant détruit quand je suis revenue retrouvez tout le monde. Il n’y avait aucun corps, mais j’ai deviné que tous étaient….

L’émotion sans doute lui serrait la gorge, car elle ne put en dire d’avantage…

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:19

Toron

avatar
Admin
Lirel ne répondit pas et se contenta de la serrer contre lui, il était ému également, il ne pensait pas la revoir un jour.

- L'important est que nous soyons là aujourd'hui. Mais tu ne faisais pas parti du voyage, comment es-tu arrivée ici ?

Les hommes de la Garde se contentèrent de les dévisager, et des murmures parcoururent vivement la troupe ainsi que les passants, d'ici à ce que le soleil se couche, vingt versions différentes sur les retrouvailles circuleraient dans la cité.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

5 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:25

Risabella


Villageois
Risa regarda la foule de côté, mais ce fichait bien de ce qu’ils pourraient raconter, elle avait retrouvé son frère, tout allait pour le mieux.

-Je suis monté en douce dans un bateau, et je m’y suis caché presque tout le trajet. J’ai eu de la chance, on m’a trouvé alors que je voyage touchait à son terme, alors je n’ai pas eus de mal à gagner la côte.
Oh, je suis si heureuse de te revoir !


Elle regarda ses vêtements, qui n’avait rien ç voir avec sa pauvre robe faite main.

-Je crois bien tu as réussis à garder un certain statut ici aussi…

Elle lui sourit, aux anges.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:29

Toron

avatar
Admin
Lirel sourit, mais s'écarta et se tourna vers un de ses hommes :

- Capitaine, vous finirez seul l'inspection d'aujourd'hui, j'ai à parler avec ma sœur.

Un petit homme se contenta d'acquiescer avant de brayer des ordres à la troupe.

Lirel reporta son attention sur Risa :

- Nous avons beaucoup à nous dire, monte, nous allons chez moi.
Il finit sur le ton du murmure :
- Trop d'oreilles sont présentes ici.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

7 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:34

Risabella


Villageois
Risa regarda son frère avec appréhension. La foule pouvait devenir gênante, il avait raison. Elle esquissa, prenant le même ton que lui.

-Je comprends, allons-y.

Elle monta alors en selle, son frère devant elle, sous les yeux de la populace, qui commençait déjà ses murmures sur la relation entre les deux membres de la famille. Sur le chemin, elle demanda avec un peu d’humour.

-Alors c’est toi qui donne les ordres au Capitaine ??

Voir le profil de l'utilisateur

8 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 17:45

Toron

avatar
Admin
- Je suis Chef de la Garde ici, comme notre Grand-père, mais je suis aussi gérant de la banque royale et en somme, je suis le seul à prendre des décisions concrètes.
Eckwan II ne montera sur le trône que l'année prochaine, et il reste cloîtrée chez ses parents adoptifs et un précepteur râleur, je ne le comprends pas.


Ils arrivèrent chez Lirel en quelques minutes, sa maison était dans une rue adjacente.
Il attacha son cheval hâtivement et entra avec Risa.
La demeure restait modeste, les meubles et la décoration grossière, et ça et là sur les tables, des livres et des plans, partout.


- Pardonne-moi l'état des lieux. Lança Lirel ironique.
Il balaya rapidement une pile de livres et de papiers de la table et des chaises et invita Risa à s'asseoir.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

9 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 19:26

Risabella


Villageois
Risa entra dans la petite maison, à la suite de son frère, qu’elle avait toujours connu bordélique, il n’avait pas vraiment changé. Non, mieux, elle s’attendait à pire de sa part. Elle s’assit alors, face à lui, un petit sourire en coin aux lèvres.

-Ne t’en fais pas, ce n’est pas mieux rangé chez la personne avec qui je vis pour l’instant. Tu t’es trouvé du bon travail, alors ?? Moi, j’étais venu en chercher quand j’ai vu cet attroupement de gens autour de vous. Et tu sais comment je suis curieuse, alors je suis allé voir, et quand on m’a dit ton nom, je me suis directement souvenue, et me voilà.
Je pensais vraiment être la dernière des Torons… J'ai été surprise.


Elle repensa alors à ce que son frère venait de lui confier : le futur roi n’accèdera pas au trône ?? La plèbe ne connaissait d’ailleurs que peu de chose de la vie politique en ce moment, trop occuper à reconstruire leur nation. Risa, elle, avait beaucoup de connaissance sur le sujet, sa mère ayant eu la brillante idée de lui apprendre les différents rôles dans la hiérarchie, la stratégie politique et militaire. Comme elle disait, elle était curieuse de tout, et surtout de savoir.
Les dire de son frère lui faisait pensé que, très facilement, il pourrait y avoir un coup d’état contre le roi, pas encore sur le trône. Enfin, peut-être partait-elle trop vite en besogne. Elle préféra calmer son cerveau pour l’instant, et gardé un soupçon de réserve.

-Si ce que tu me dis est vrai….alors n’es-ce pas là l’occasion idéal pour des opposants de faire un coup d’état, et de renversé la couronne ?? Enfin, pardonne-moi si je m’avance trop là-dessus, mais….il y a beaucoup de facteur : le pays est en reconstruction, il ne se base pour l’instant que sur des choses fragiles du passés de notre nation. Hors, le roi ne sort pas, pour la population, il est…inexistant. C’est presque d’ailleurs si tu venais de me rappeler que nous en possédions un. Ce que je veux dire, c’est que, si jamais quelqu’un voudrait prendre le pouvoir, là, maintenant, tout de suite….il le pourrait sans difficulté… Personne, sauf les gens comme toi et moi, qui savent, sauront défendre, car les paysans ne sauront même pas pourquoi ils se battraient….

Risa avait toujours eut la paranoïa de son père, quant au pouvoir. Elle observait, régulièrement, les mouvements politiques, les nouvelles nominations. Il était d’ailleurs étrange qu’elle ne sache pas que son frère était si haut gradé dans la société actuelle.
[b]

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Retrouvaille Fraternelle le Lun 4 Mar - 19:55

Toron

avatar
Admin
Lirel rit nerveusement aux "hypothèses suggestives" de sa sœur.
Il répondit sur un ton amusé :

- Nous voilà à peine retrouvés que tu me parles déjà de coup d'état. Tu vas droit au but !

Une lueur s'alluma dans ses yeux.

- Mais tu n'es pas si éloignée de la réalité pour tout te dire, beaucoup pensent à renverser Eckwan, moi le premier, mais je préfère attendre, de plus, qu'apporterions-nous de plus que lui ?
Rien en réalité, il est donc mieux de laisser cet équilibre fragile survivre tant qu'il est bon.
Pour tout te dire, cette maison ne devrait bientôt plus être mienne, j'ai trouvé un lieu parfait pour construire quelque chose de plus imposant. Un manoir, et je suis ravi que tu reparaisses aujourd'hui, la Maison des Torons peut revoir le jour, enfin.


Il tapota au niveau de sa taille, là où pendait son fourreau.

- L'épée de grand-père est tout ce qui nous reste de l'ancien monde, mais elle m'a déjà rendu de fiers services.

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

11 Re: Retrouvaille Fraternelle le Mar 5 Mar - 9:25

Risabella


Villageois
Risa regarda son frère. Lui aussi préparait un coup d’état ?? Quelle surprise ! Enfin, elle ne savait pas vraiment si elle devait s’en offusquer ou au contraire l’encourager. Elle savait son frère bon, dans ses souvenirs, et il ferait un parfait dirigeant. En plus, vu sa position, il serait beaucoup plus facilement accueillit par le peuple qu’un parfait inconnu à la nation. Le nom des Torons était resté, même dans ce nouveau monde, par leurs exploits passés.
Ce que nous pourrions apporter de plus que le roi ?? Risa avait bien son idée sur la question, mais encore une fois, avoir de pareilles idées lui aurait coûté beaucoup, sur l’ancien continent. Mère lui avait toujours demandé de ne jamais exposé ses opinions sur leur société.

-Ce que nous pourrions apporter de plus ? Un nouveau monde…de nouvelle perspective… Sur l’ancien monde, déjà parfois la couronne était en déclin, si mes livres sont exactes. Peut-être que…tout simplement….la couronne n’a plus lieux d’être…

Elle se ressaisit vite, sursautant légèrement.

-Oublie ce que je viens de dire, je divague un peu dès que j’essaie de me souvenir d’avant.

Elle ouvrit sa besace et en sortit trois livres épais, tous fermé d’une fine lanière de cuir noir. Elle en ouvrit un, faisant glisser les feuilles sous ses doigts.

-Si c’est le manoir Toron que tu veux reconstruire, je crois me souvenir en avoir fait un vieux plan. J’ai concilié dans ses livres tout le savoir que j’avais pu acquérir dans l’ancien Monde, pour ne pas les oublier. J’y ai même noté mon nom, au cas où, avec le tiens, et ceux de la famille. J’ai pensé à faire un arbre généalogique de nos ancêtres, je pensais que ça me serais utile… Ces livres sont les souvenir que j’ai d’avant, je dois les noter où je les oublie…. Ha voilà !! Je l’ai !

Elle tourna le livre vers son frère, pointant des croquis fait à l’ancre rouge, d’un magnifique manoir aux grandes tours.

-Ce ressemblait à peu près à cela, si mes souvenirs sont exactes.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum