Forum Officiel du Serveur Minecraft Français Elandora


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Une Nouvelle Aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Une Nouvelle Aube le Mar 5 Fév - 12:18

Eckwan


Ancien Admin
2 ans déjà s'étaient écoulés depuis que les Marodians avaient posés le pied sur cette terre.
Les colons avaient bâtis de solides maisons dans un plaine accueillante.

Eckwan, âgé alors de 15 ans, regardait du haut d'une colline la petite bourgade, récemment nommée Nouvel Ecensor. Quelques maisons étaient encore en construction. Les colons avaient choisis de s'installer ici, dans cette plaine, juste à côté d'une rivière. Le LonguePince, fier navire amiral de la flotte Marodianne, et sans doutes était-il le dernier à présent, mouillait l'ancre dans une baie plus à l'écart.

Le jeune garçon s'assied sur le sol, il prit dans ses mains un livre. Le livre que le régent de Marodia lui avait confié lors du départ du LonguePince, avec pour consignes :

"Lorsque tu seras en âge d'être couronné, lis ceci."

Le titre du livre seul ne lui donnait pas envie de le lire. Il gardait cela pour plus tard. Cependant Eckwan sentait qu'il devrait le lire, l'année prochaine, lorsqu'il aurait l'âge de monter sur le trône.
Le jeune garçon posa le livre épais de centaines de pages, si ce n'était pas un millier, sur lequel était inscrit ces lettres :

"Mémoires de Géduoin Ier"

Soudain une voix appela. Eckwan se retourna en se levant et vit Henrik arriver au sommet de la colline. Henrik et sa femme Thilda avaient été comme des parents pour lui pendant toute la durée du voyage. L'un de leur deux enfant avait été tué lors d'une attaque des Caslyannais sur la ville d'Ecensor et ils s'étaient réfugiés au Frilanka d'où ils embarquèrent sur le LonguePince.

Henrik déclara :

- Thilda te cherchais, elle a besoin de bras fort. Elle n'est pas contente de la disposition des meubles, il soupira. Elle ne changera jamais, elle avait déjà retourner toute notre cabine à bord du navire.

Il s'arrêta, ses yeux se posèrent sur le livre posé à droite du pied du jeune garçon. Celui-ci le prit vivement et le fourra sous sa veste. Henrik fronça des sourcils et avant qu'il put dire un mot Eckwan répondit :

- Alors j'y vais.

Il se dirigea vers le bourg, mi-marchant, mi-courant.
En chemin il pensait à l'année prochaine, l'année où il devrait soutenir une couronne sur sa tête.

"Une couronne !" pensa-t-il "Que veulent-ils que j'en fasse de cette couronne ? Qu'attendent-ils tous de moi ?"

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Une Nouvelle Aube le Mar 12 Fév - 18:33

Toron

avatar
Admin
Deux ans.
Deux années pendant lesquelles les colons n'avaient cessés de travailler en ces nouvelles terres.

Lirel Toron avait désormais 19 ans, dont une bonne partie passée à bord d'un navire au gré des flots. Ce voyage lui fut néanmoins bénéfique, en effet il avait pendant l'expédition souvent participé aux joutes des quelques Soldats ayant embarqués sur ordre spécial du Régent pour protéger le jeune Roi. En réalité ceux-ci n'avaient été qu'une vingtaine, et le Roi ne les avait guère qu'entraperçus.

Lirel ne les avait pas quittés lorsqu'ils avaient débarqués. Sur cette terre, des engeances de l'ombre se plaisaient également à s'en prendre aux hommes pendant les heures sombres.
Le jeune n'eut pas a chercher aventure pour pouvoir à nouveau jouer de son épée, l'Épée. Celle-ci n'avait en soit rien d'exceptionnelle, elle était d'une qualité à faire hérisser les cheveux de tout bon forgeron, mais elle avait appartenu en un temps à son grand-père, Toron.
Aussi c'est tout ce qu'il lui restait de son ancêtre et c'était sa plus grande fierté.
Les monstres s'attaquèrent dès les premiers jours aux colons installés, l'expérience acquise en combattant avec les soldats lui fut utile, il organisa également plusieurs patrouilles chaque nuit afin de préserver la ville naissante.
De nombreux colons moururent pendant ces deux années, plus d'une vingtaine par la seule œuvre des serviteurs obscurs et encore plus nombreux furent les blessés. Lirel fut lui-même quelques fois touchés par les combats, par deux fois il resta inconscient pendant plusieurs semaines après une explosion.

Ses relations avec Eckwan II s'étaient faîtes un peu plus distantes depuis le débarquement, de fait le jeune Roi ne s'impliquait pas encore totalement dans la gestion de la cité, il n'avait d'ailleurs pas encore l'âge de monter sur le trône.
Lirel gérait en partie les comptes du Royaume avec la bénédiction du jeune Roi, lorsqu'il n'était pas occupé à gérer ses hommes.
Son sang était celui de guerriers et de stratèges.
Tout comme son Grand-Père avait mené la Garde d'Ecensor et l'Armée Marodianne afin de défier les forces de l'ombre, les Trolls et l'Empire Caslyannais, le jeune homme souhaitait faire ses preuves.

Et pendant ces deux années, il allia la gestion monétaire de la cité à la protection de celle-ci.
Mais bientôt cela devait changer en faveur du Roi qui allait monter sur le trône, si toutefois il y montait...

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

3 Re: Une Nouvelle Aube le Mar 12 Fév - 21:30

Eckwan


Ancien Admin
La lune était encore visible au dessus du bourg de Nouvel Ecensor.
Le jeune Eckwan était dans sa chambre, allongé sur son lit, endormi. La porte s'ouvrit violemment. C'était Elmer, le précepteur du jeune homme, il tentait encore d'apprendre à sa pupille les "bonnes manières".

- Allons ! Debout ! cria le vieux.

Il jeta au pied du lit une lourde épée, provoquant un boucan de tonnerre.

- Ce n'est pas en dormant que tu seras un bon roi ! ajouta le vieil homme.

Le jeune homme se leva et se tint debout, près du lit, scrutant Elmer qui se tenait près de la porte. Ses yeux se posèrent sur l'épée dans son fourreau qui gisait au sol. Une épée de simple soldat, avec aucun ornement. Une arme conçue pour tuer, pas pour servir de décoration. Son regard revint sur le vieil homme, il n'avait pas changé de posture, mis à part qu'il avait à présent sa main droite sur le pommeau de sa propre épée.
Le jeune Eckwan n'attendit pas plus longtemps, il se rua sur l'arme au sol, empoigna la poignée et dégaina. Il eu tout juste le temps de lever la lame pour parer une attaque que le précepteur porta d'un bras vieux mais vigoureux.
Les deux adversaires échangèrent ainsi quelques coups sans qu'aucun ne porte au but. Le jeune homme semblait pourtant dominer son maître, cependant, celui-ci ne semblait pas troublé. Le vieil homme finit par rengainer son arme.

- Bien. Allons au dehors, avant que tu ne casses quelque chose. Conclut-il.

Les deux escrimeurs poursuivirent leur entrainement jusque tard dans la nuit. Le soleil pointait à l'horizon lorsque le jeune homme revint dans sa chambre, trempé de sueur. Il s'écroula sur son postérieur, à même le sol. Il resta figé quelques instants, le regard vide. Le jeune Eckwan plongea finalement les bras sous son lit. Il en retira un lourd coffre qu'il ouvrit à l'aide d'une grosse clef qu'il gardait continuellement sous sa veste. A l'intérieur reposaient non seulement le fameux livre que le jeune homme rechignait à ouvrir, mais aussi une cape pliée, un brassard d'argent sur lequel étaient gravées des lignes et sculpté une tête de loup. Le Loup, le symbole de la famille des Delvains. Outre ceci et divers parchemins et livres il y avait, en travers du coffre, une épée.
Eckwan la prit de ses deux mains et l'extirpa de son contenant. Ses doigts parcoururent le fourreau et la poignée de l'arme. Le pommeau de celle-ci était en fait une tête de dragon en bronze. A la pointe du fourreau, il y avait la même sculpture. Un dragon, emblème du Royaume de Marodia.
Le jeune homme empoigna l'arme et dégaina lentement. Le long sifflement de la lame sortant du fourreau fut le seul bruit dans la pièce.
Les yeux d'Eckwan fixèrent la lame. Sur l'un des côtés de celle-ci étaient inscrits en petits caractères deux mots n'en formant qu'un seul : FoudreLame Cette épée qui avait appartenu à son oncle, Eckwan Ier, cette arme que son père Géduoin Ier avait fait récupérer sur le corps de son frère. Il la tenait à présent en sa possession depuis que son père adoptif la lui avait confié l'année dernière.

Au simple fait de tenir cette arme, Eckwan ressentit une impression de puissance, il tenait l'arme que son oncle avait utilisé maintes fois pour repousser les assauts des créatures de l'Ombre, aux côtés de son ami Toron, sans aucuns doutes. A cette pensée, il songea à Lirel Toron dont il s'était malheureusement éloigné après leur débarquement.

Il resta songeur quelques instants et finit par rengainer FoudreLame. Il rangea le coffre sous le lit après l'avoir verrouillé. Eckwan n'avait cependant pas remit à sa place l'épée. Le jeune homme la mit contre son lit, debout. Il s'allongea enfin sur sa couchette et prit quelques heures de repos alors que le soleil montait de plus en plus.

" Deux heures de repos, ensuite nous rendrons une visite à Lirel. Il sera sûrement un adversaire plus compétent que ce vieux précepteur grincheux qui fatigue à vue de nez à chacun de mes entraînements. " pensa le jeune homme avant de s'endormir profondément.

Voir le profil de l'utilisateur

4 Re: Une Nouvelle Aube le Mer 13 Fév - 19:18

Toron

avatar
Admin
Les nuages prenaient une teinte rosée à l'Est lorsque Lirel atteignit la porte nord, en contrebas des murs du Monastère des Étoiles se tenaient vingt hommes. Tout armures & épées ceux-ci semblaient mal réveillés.
Un cavalier passait et repassait devant le petit groupe, comme donnant des ordres ses paroles étaient ponctuées de gestes hâtifs des mains.


- Et pour finir nous rejoindrons la baie du Longue-Pince avant de revenir en ville. Bien, je ne participerai pas à la patrouille de l'Aube, mais je vous souhaite bonne chance.
À vos chevaux messieurs.


Et Lirel s'en fut, sans un mot de plus il détourna son cheval du petit groupe pour se diriger vers la porte nord et entrer à nouveau au couvert des murailles.
Les rues étaient encore vides, mais il aperçu aussitôt qu'il s'engagea sous la porte un autre cavalier venant à sa rencontre.
La silhouette lui était familière, Eckwan. D'ordinaire le Roi ne s'occupait guère des patrouilles de l'Aube, peut-être celui-ci désirait changer les ordres des patrouilles, ou autre chose de ce genre...

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

5 Re: Une Nouvelle Aube le Mar 19 Fév - 10:14

Eckwan


Ancien Admin
Le jeune Roi arriva à la hauteur de Lirel, FoudreLame à son côté. Il déclara :

- Salut Lirel. Dis moi, tu veux bien t'entraîner avec moi à l'épée ? Elmer n'est plus aussi bon adversaire qu'autrefois.

Eckwan eu un léger sourire en coin lorsqu'il prononça le nom de son précepteur.

Voir le profil de l'utilisateur

6 Re: Une Nouvelle Aube le Mer 20 Fév - 18:21

Toron

avatar
Admin
Le visage de Lirel ne changea pas d'expression après que le Roi ait formulé sa demande, bien qu'il se souvint d'Elmer, ce vieillard antipathique qui lui avait servi de précepteur.

- Pourquoi pas. Mais il n'est peut-être pas la peine de se donner en spectacle ici en pleine rue alors que les bonnes gens vont se lever. Qu'en penses-tu ?

Voir le profil de l'utilisateur http://elandora.forum-gratuit.cc

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum